Tout est affaire de double sur un tandem :

  • 2 équipiers
  • 2 roues
  • 2 guidons
  • 2 selles
  • 2 paires de sacoches
  • 2 paires de pédales
  • ...
Mais pas forcément les rayons que l'on croise par 3 habituellement.

C'est la configuration standard et c'est celle que nous avions : 36 rayons croisés par 3 sur notre jante de 650B.
Vus nos déboires pendant notre Tro Breiz (quasiment 1/3 des rayons laissés sur le bord de la route), il faut trouver la cause de la casse des rayons et remédier à ce problème pour pouvoir repartir sereinement.

Verdict de notre réparateur / monteur de roue : la casse des rayons est due à l'angle trop important entre le rayon et l'écrou... Ceci est causé par notre moyeu (avec frein à tambour) qui a des flasques trop grandes.

Dans l'art du rayonnage, il est admis de chercher à ce que les rayons soient le plus possible tangents au moyeu (et cela occasionne des croisements entre rayons : croisés par 2, croisés par 3...).
Mais si l'on augmente le diamètre des flasques du moyeu, la tangente au moyeu s'écarte du rayon de la roue et l'on obtient un angle néfaste au niveau de l'écrou... C'est malheureusement notre cas sur le tandem. :(

En croisant par 2, on s'éloignerait de la tangente pour se rapprocher du rayon ce qui permettrait à l'écrou et au rayon de travailler dans le bon axe... sauf qu'il faut trouver la bonne longueur de rayon, version renforcée !
Et il n'y a pas la longueur qu'il nous faut dans les catalogues ! :(

La roue va donc être réparée avec les 36 rayons croisés à 3... Même configuration donc les mêmes risques de casse que durant notre périple breton ! :-/
Pour notre prochaine randonnée, il va falloir réfléchir à décharger un peu la roue arrière :

  • transférer le maximum de poids vers l'avant
  • retirer des choses inutiles des sacoches

Espérons tout de même qu'en balade 'à vide', nous n'ayons pas de problème : nous avons suffisamment marché et poussé le tandem sur les routes normandes ! ;-)