Cette cathédrale était prévue sur la même étape que Saint-Malo, mais, suite à nos petits soucis de pneu arrière, nous avons dû la reporter à aujourd'hui.
Nous sommes donc partis vers 9h30 (on ne chasse pas les habitudes si facilement), sous la pluie (fine) pour la première fois ! ;-) Et nous avons avalé les 12 ou 13 km en à peine 35 minutes : pas de grosses montées, mais pas non plus de grosses descentes. Cela permet de se remettre en jambe après une journée de repos.
Nous avons profité d'une visite guidée de la cathédrale proposée par un bénévole de la SPREV. La visite, qui devait durer 30 minutes, a sûrement duré plus longtemps car nous ne sommes sortis de la cathédrale qu'à 11h30 en étant arrivé à 10h05 !

C'est après que le gros morceaux de la journée était prévu : rallier Saint-Méen le Grand depuis Dol, en passant donc par Evran, Plouasne et Médréac. Soient environ 76 km prévus pour la journée, avec sûrement quelques montées intéressantes puisqu'on doit dormir dans la ville qui héberge le musée Louison BOBET.
Cette étape est donc un peu différente de celle prévue initialement : nous devions rallier Miniac-Morvan à Mauron, sans passer par Dol. Ce petit détour vers la cathédrale nous a donc contraint à trouver un camping plus proche et c'est pourquoi nous nous arrêtons à Saint-Méen.

Finalement, et grâce notamment à une voie verte sortie de nulle part (entre Le Quiou et Plouasne) qui nous a conduit sereinement jusqu'à l'entrée de Médréac en aplatissant les dénivelés, cette journée de reprise fut plutôt bonne : pas trop chaud car le temps est resté couvert tout la journée (jusqu'à ce qu'on arrive à Saint-Méen), pas trop de grosses côtes à grimper, une voie verte pour nous tous seuls, et un pique-nique au bord du canal à Evran.
L'équipage du tandem n'a pas trop perdu pendant la journée de repos puisque nous finissons l'étape avec un compteur élogieux :

  • Distance journalière : 81 km (comme la première étape de notre périple)
  • Vitesse moyenne : 20,3 km/h, la meilleure moyenne du voyage (pour l'instant ;-))
  • Nous avons pédalé moins de 4h (3h58') et nous n'avons pas dépassé les 48,6km/h.

Au camping, nous nous retrouvons voisins d'une famille anglaise qui a fait presque le même trajet que nous : ils sont partis ce matin de Dinard ou Dinan et ils emprunteront comme nous la voie verte de Mauron à Questembert demain (nous nous écarterons de la voie verte un peu avant, pour ne pas trop dévier la route qui doit nous mener à Vannes).