Ce matin, nous étions prêts assez tôt, après une nuit un peu agitée par les voisins de camping (ça fait partie du jeu, paraît-il). Comme nous savions qu'il nous serait possible de faire sécher la tente chez Gwendall et Blandine, nous n'avons pas attendu trop longtemps après le déjeuner pour enfourcher notre vaillante monture pour rallier Saint-Malo.

Première étape : franchissement du barrage de la Rance (avec la portion de 4-voies qui va bien), puis arrivée à Saint-Malo dans des rues presque désertes.
Etant en avance pour la Messe de 10h, nous sommes allés faire un tour sur la jetée pour voir le départ de quelques bateaux (Cancalaise et compagnie).
Après la Messe et la visite de la cathédrale, nous sommes partis vers la seconde cathédrale de la journée : Dol via le bord de mer.

Malgré notre motivation et un temps plus clément (car plus couvert également, le soleil tapait moins), nous n'y arriverons pas aujourd'hui : le mauvais sort de la roue arrière en a décidé autrement. :-(

A peine entrés dans le bourg de Saint-Méloir-des-Ondes, crevaison !
Evidemment, c'est la roue arrière, ce serait moins drôle sinon.
Arrêt immédiat, on sort les outils, on débarrasse le porte-bagage de la tente, des duvets et des sacoches, on enlève la roue, le pneu et la chambre à air. On inspecte pneu et jante, on remet la nouvelle chambre à air et on regonfle ! ;-) Psschhhhh... :-(
Deuxième crevaison, sans même avoir roulé 1 mètre ! On enlève et on répare, on inspecte minutieusement sans rien trouver et on regonfle : c'est bon, la pression est bonne.

Mais les péripéties ne s'arrêtent pas là : un rayon est visiblement détendu, hop un coup de clé et c'est reparti ! Mais non, voyons ! Comment resserrer un rayon qui est déjà cassé ? :-(

La roue est un peu voilée, mais on a connu pire. Nous repartons donc vaillamment vers Dol et nous abordons notre première descente avec confiance, mais avec prudence tout de même pour ne pas trop forcer.
BANG ! Une véritable déflagration nous indique que le pneu a éclaté : arrêt immédiat et appel chez Gwendall et Blandine (le frère et la belle-soeur d'Egareg, chez qui nous devions dormir ce soir).

La voiture balai arrive assez vite et on embarque toutes nos petites affaires, tandem compris, vers Miniac en attendant que les réparateurs de vélo ouvrent lundi.


Voici l'itinéraire que nous avons suivi :