Les sacoches sont remplies et bien fixées sur le porte-bagage. Chacun la sienne et les différents repas sont répartis entre les deux : nous avons prévu tout ce qu'il faut pour ce midi, ce soir, demain matin et demain midi...
Ca prend un peu de place, mais ce sont surtout les sacs de couchage et le matelas gonflable qui occupent l'espace.

Le tandem est chargé, prêt à partirTout est en place : la tente et le matelas gonflable au-dessus des sacoches, les cartes dans la pochette transparente du poncho, le téléphone dans une poche des sacoches ; un tour de clef pour fermer la maison et hop ! En selle !

On donne notre premier coup de pédale à 9h30 et l'on sent tout de suite que le tandem est chargé. Ca ne modifie pas trop la conduite mais il faut appuyer un peu plus sur les pédales dans les montées. On le constate dès la sortie de Blainville : ça ne grimpe pas vraiment, mais ce n'est plus plat... surtout que le vent est bien présent.
Par contre, on voit tout de suite la différence dès que la route descend un peu : la vitesse grimpe sans qu'on ait besoin de forcer ! C'est très agréable et l'on peut se permettre de rester en roue libre sans pénaliser la moyenne.
C'est ce que l'on fait d'ailleurs en entrant à Biéville-Beuville pour s'économiser avant la montée près de l'église où la vitesse oscille entre 8 et 9 km/h : même à cette vitesse, le tandem reste maniable et stable malgré le chargement. Par contre, nous savons que si nous nous arrêtons, il sera bien difficile de repartir...
On atteint péniblement Mathieu : le vent et le faux-plat montant nous limitent à 15 km/h et on a l'impression de ne pas avancer bien vite.

C'est presque le terme de notre sortie : à peine sortis de Mathieu et en route vers Anguerny puis Fontaine-Henry, nous nous arrêtons pour que j'enlève mon pull... Nous serions repartis dans la foulée si ... nous n'avions remarqué que le pneu arrière était bien dégonflé.

Crevaison !

Pire qu'au jeu "1000 Bornes", parce que là c'est en vrai et qu'on n'a pas la botte "Increvable" !
On ne peut pas dire qu'on ne s'y attendait pas : la roue arrière, voilée et bien fatiguée, frottait depuis le départ. Il s'avère que c'est l'un des écrous de l'antivol de cadre qui rabotait le pneu à chaque tour de roue... Vivement la nouvelle jante !
Comment on répare ? Bonne question... Tout le matériel et les outils sont à la maison. La solution la plus simple est donc de rentrer en stop à Blainville pour récupérer la voiture et venir chercher le tandem sur le bord de la route pour réparer tranquillement à la maison.

Il faut donc attendre 50 minutes pour que je fasse l'aller-retour à pied + auto-stop + voiture : le tandem est chargé et tout le monde rentre à la maison !

Fin de la sortie du week-end... ;-(

Après cette courte balade, les scores actuels deviennent donc :

  • Durée de la sortie : 32' à pédaler.
  • Durée totale : 3h 46' à pédaler.
  • Kilométrage de la sortie : 9,5 km
  • Kilométrage total : 79 km
  • Vitesse moyenne : 17,5 km/h
  • Vitesse max : 33,1 km/h