Qui veut voyager loin ménage sa monture.

Encore faut-il avoir une monture et trouver chaussure à son pied...

Notre recherche

Nous cherchions donc :

  • Un tandem ancien
    • pour la géométrie du cadre
    • pour le prix (en occasion)
    • pour la fiabilité : on préfère partir avec un vélo qui a déjà vécu, dont on connaît les faiblesses et qu'on aura fiabilisé plutôt qu'avec un vélo flambant neuf dont on n'aura pas pu prévoir les pannes.
  • Un cadre mixte homme / femme (il y a beaucoup plus d'annonces pour des cadres homme / homme que l'on croit...)
  • Un guidon pas trop reculé pour le stocker
  • Si possible deux freins sur la roue arrière et, de préférence, à tambour (pas de doubles patins sur la jante)
  • Si possible un excentrique pour régler la chaîne intermédiaire

Nous avions bien repéré un tandem très semblable à celui de la famille... mais malgré nos messages de contact, le vendeur n'a pas donné signe de vie et l'annonce a bientôt été retirée. Tant pis ! Nous continuons donc nos investigations :

Ce que l'on a trouvé

Au final, nous sommes tombés sur cette annonce :

Annonce sur LeBonCoin

Ce tandem semble remplir tous les critères, il ne reste donc plus qu'à prendre contact pour aller l'essayer.

Une fois sur place, nous constatons que tous les critères sont remplis, y compris l'excentrique et le frein à tambour. Après un petit tour dans le quartier, c'est décidé : il rentrera avec nous jusqu'à Blainville !

Tout tourne à merveille, les freins fonctionnent, les dérailleurs déraillent... La position est bonne, il n'est pas nécessaire de forcer pour avancer, la maniabilité est correcte (pour un tandem) et on ne sent pas le cadre se déformer. On l'achète et on discute de cyclo-tourisme tandémiste autour d'une bonne part de gâteau à la poire : quand les vendeurs sont sympas, les affaires sont toujours bonnes !

Notre tandem

Ce qu'il faudra régler

La roue arrière avec le frein à tambour

Ce tandem, pas tout jeune mais bien entretenu, devra tout de même faire l'objet de quelques menues attentions.

Il faudra d'abord vérifier la course des freins car j'aime quand il ne faut appuyer que de quelques centimètres pour que ça freine. Il faudra peut-être modifier un peu la position des freins ou du guidon pour que les manettes tombent mieux sous les mains.

Il faudra également régler les débattements des dérailleurs et leurs butées. La course est longue entre le petit pignon et le plus grand ; de même, entre les deux plateaux : il serait plus pratique d'avoir un débattement mieux contrôlé.

La plus grande crainte vient actuellement de l'état de la jante arrière : elle semble avoir souffert d'une trop forte tension sur les rayons. Visiblement, elle présente un saut et elle doit être plus ovale que vraiment ronde. Il faut donc l'inspecter pour connaître son état et savoir si elle peut nous porter assez longtemps.
Cela reste toutefois une crainte modérée puisque le vendeur nous a fourni une deuxième roue arrière (avec un frein à tambour) en même temps que le tandem, reste à vérifier que cette deuxième roue n'est pas totalement HS.

Pour pédaler confortablement sur de longues distances, nous rajouterons également les cale-pieds fournis par le vendeur ; mais nous devrons préalablement remplacer les pédales qui ont bien vécu.

En résumé, nous n'avons pas de gros frais à prévoir dans l'immédiat et nous sommes donc les heureux propriétaires d'un tandem qui nous permettra de faire de jolies balades.